Danse sous les étoiles du parc Jean Jaurès (article de la Dépêche)

Les «soirées des bords de Louge « du 14 juillet 2016 se sont terminées en apothéose au parc Jean Jaurès avec le spectacle du club Danse Passion de Laurent Françon et sa troupe.

Pour clôturer l'édition 2016 , les «Soirées des bords de Louge» sont revenues au parc Jean Jaurès avec comme invité le club Danse Passion.. Pour danser sous les étoiles et sur la scène qui avait accueilli pendant une semaine les comédiens québécois du conservatoire national de Montréal. Le club muretain Danse passion avait sorti le grand jeu, avec strass et paillettes, scénographies enchaînées sans temps mort et même chansons en direct live. Chacun en illustrait le nom donné par Laurent Françon ; du jeune compétiteur tonique à l'amatrice enjouée, en passant par les couples très professionnels, jeunes et moins jeunes. Les intermèdes poétiques des comédiens de la troupe muretaine «Le bathyscaphe» ont joué sur le velours des mots qui célébraient la danse. Ceux des poètes, des chanteurs et, plus étonnants, des philosophes. Gainsbourg dansait la javanaise, Nietzsche voulait oublier sa démarche pataude. C'est ce qu'ont fait les centaines de spectateurs invités à la fin du spectacle à se lever de leur chaise et à danser sur l'herbe au pied de la scène.

Evelyne Encoyand (La Dépêche)

TOP